Une tombe au creux des nuages

Essais sur l’Europe d’hier et d’aujourd’hui

Une tombe au creux des nuages

L’histoire de notre XXe siècle peut se lire comme un roman. Comme un roman, elle s’est construite sur des rencontres, des luttes, des trahisons : Heidegger supprimant la dédicace de son livre, Être et Temps, à son ancien professeur de philosophie, Edmund Husserl, parce que ce dernier était juif ; Freud conversant avec Mahler dans les rues de Leyde, une nuit d’été de 1910 ; Husserl appelant à lutter, lors d’une conférence donnée en mai 1935, contre la chute de l’Europe « dans la haine spirituelle et dans la barbarie ». C’est cette même conférence que devait découvrir Jorge Semprún, alors interné à Buchenwald, par l’entremise d’un autre détenu, Felix Kreisler, au cours des heures de discussions dominicales volées à l’enfer du camp auprès de Maurice Halbwachs.
Des années quarante à la chute du communisme, à la réunification allemande et à la construction européenne, ce livre lucide et passionné est le témoignage d’un grand intellectuel européen sur les épisodes les plus marquants de notre histoire.