Meurtre chez Colette

" Au fil des pages, le récit se corse à loisir. Les intrigues s'embrouillent à merveille dans un dosage habilement contrôlé, qui maintient le lecteur dans un suspens haletant. Jusqu'à la dernière page, le secret est jalousement gardé et les révélations de l'enquête s'avèrent surprenantes. " Le Journal du dimancheMusée Colette, Saint-Sauveur-en-Puisaye : Me Richelot, notaire chargé de la succession de l'écrivain, gît au milieu de la bibliothèque. Suicide, probablement. Antoine Desvrilles, un des participants au séminaire consacré à " La naissance de Claudine ", en promenade dans les étangs voisins, tombe sur le cadavre de Julie Broussaud, une employée de la mairie au passé mystérieux... Un autre suicide ? L'enquête du commissaire Foucheroux et de l'inspecteur Djemani met au jour d'anciennes affaires politico-financières doublées d'un trafic de cobayes humains destiné à mettre au point un produit miracle, le Juvenex... Cette introduction jubilatoire à l'univers de Colette offre, en prime, l'amorce d'une nouvelle policière écrite par sa propre fille.