The Four Roses

Jérémie, alias King Automatic, est un Big Band à lui tout seul. De retour de tournée, il apprend la mort de la tante Marie. Farfouillant dans le grenier de celle-ci, Jérémie et son frangin, Gilou, découvrent un 45 tours des années cinquante d’un certain Johnny Jano, ainsi qu’une carte postale dudit Johnny adressée à une certaine Rose. Sur le Teppaz, un tourne-disques antédiluvien, Johnny Jano hurle son rockabilly, Havin’ A Whole Lot of Fun : une tuerie ! Sur la carte postale, ces mots : "For Rose, lovely. Johnny", et une adresse : Rosa Menechetti, East Main 124, New Iberia, Louisiana.

Rose ! La grand-mère de Jérémie et Gilou, soi-disant disparue sans laisser de traces. Un secret de famille, en somme.
Quinze jours plus tard, les deux frères débarquent en Louisiane, l’adresse du dernier domicile connu de Rose d’une main, une guitare dans l’autre…

Une Fender Vintage de 67, s’il vous plaît !
Jérémie et Gilou se retrouvent au numéro 124 de East Main, la porte s’ouvre…