Les Innovateurs silencieux

Histoire des pratiques d'enseignement à l'université depuis les années 1950

Les Innovateurs silencieux

En 1955 en France, 150 000 étudiants fréquentaient l’université. En 2015, ils sont 1 370 000. Face à un public toujours plus nombreux et dont le comportement et le rapport au savoir apparaissent peu conformes à la tradition universitaire, les enseignants-chercheurs se sont parfois sentis démunis. Comment le corps enseignant a-t-il innové face à cette inflation d’étudiants, aux profils toujours plus diversifiés ? Quelles stratégies d’enseignement novatrices ont été mises en place pour continuer à assumer la mission de l’université ?
À travers cet ouvrage, Marie-Laure Viaud analyse plus de 50 années d’évolution des pratiques d’enseignement, en se focalisant sur les principales innovations en matière de pédagogie.