Libera me (Tome 2). Suite et fin

Dans Libera me (Tome 1), publié en 2014, François Gibault a levé le voile sur ses relations avec des personnalités qui ont marqué leur temps, mais aussi avec des inconnus. Il y évoquait ses souvenirs judiciaires – d’avocat –, militaires – d’officier de cavalerie – et personnels, organisant l’ensemble sous forme de dictionnaire. Mais il n’avait pas tout dit. Dans cette "Suite et fin", il va plus loin, exhumant d’autres souvenirs, fait de nouveaux portraits et donne son opinion sur tout, réflexions souvent peu conventionnelles. Il a toujours mené sa vie sans souci du qu’en-dira-t-on, et suivi son chemin comme bon lui semblait. François Gibault est un homme libre.