Sivens, le barrage de trop

Un mort, une grenade, un gendarme. Comment a-t-on pu en arriver à ce que, dans une forêt du sud de la France, un jeune écologiste soit tué par les forces de l'ordre ? Pourquoi un tel déchaînement de violence, quand l'objet du conflit était la transformation de quelques hectares de zone humide en un barrage destiné à l'irrigation ? Si, à Sivens, dans le Tarn, une lutte écologiste a conduit à la mort du jeune Rémi Fraisse, c'est parce que tout un système agricole et économique est mis en cause par la contestation de ce barrage de trop. Pour comprendre, il faut lire le récit de Grégoire Souchay, qui a vécu la lutte sur le terrain depuis novembre 2013. Il raconte avec précision et vivacité le projet, les dossiers,l'opposition, l'installation d'une ZAD, et le drame dans une nuit obscure.Il faut lire aussi la mise en perspective de l'événement, qui s'inscrit dans l'évolution calamiteuse de notre système agricole au regard du changement climatique et de l'épuisement des ressources. C'est ce que décortique clairement Marc Laimé, expert en politique de l'eau.Ce livre vivant, limpide et parfaitement documenté révèle aussi, à travers cette histoire singulière, la dégradation des procédures démocratiques.Préface d'Hervé Kempf