J'étais un homme pressé

Comment le puissant patron de Peugeot PSA, dirigeant plus de 200 000 salariés dans le monde, voit sa vie basculer suite à un AVC. L'ancien PDG dit tout. Touché par un AVC en 2009, Christian Streiff, alors patron de Peugeot Citroën, l'a échappé belle : le corps est intact. Mais le fonctionnement de sa mémoire est touché, sa vie " d'avant " profondément remise en question. Ce livre est le récit des trois ans qu'il va lui falloir pour se délivrer de son handicap et construire sa vie d'" après ". Obligé de quitter le rôle du capitaine d'industrie, l'homme continuera malgré tout à se projeter dans l'avenir, à tout faire pour renouer avec ses projets et trouver un sens différent à son existence. Parcourir la France à pied, traverser le Pacifique à la voile, redécouvrir la nature en solitaire, retrouver le temps de vivre avec les autres. Pourtant, impossible d'abandonner le monde de l'entreprise. Ce livre, articulé autour de la perte d'une partie de soi, raconte son retour vers des passions simples qui avaient été progressivement chassées de sa course d'" homme pressé ", ainsi que la reconquête de sa mémoire. Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre, Christian Streiff a retrouvé la souvenance des mots et recommence une carrière dans l'industrie, mais il protège désormais un temps pour ces autres facettes de lui-même que l'AVC lui a donné la chance de reconquérir. L'AVC (accident vasculaire cérébral) touche plus de 130 000 personnes en France chaque année et provoque environ 50 000 décès.