Éloge de l'imperfection parentale

Entre Christian Spitz « le doc » de Fun Radio et surtout pédiatre et son fils Valentin, psychothérapeute, les relations n’ont pas toujours été un long fleuve tranquille mais plutôt un chemin long et tortueux.
Par ce livre, ils ont souhaité partager leur histoire et montrer que pour bien élever ses enfants il faut accepter l’échec. En s’appuyant également sur des cas cliniques rencontrés dans leur pratique respective, ils développent des questions fondamentales de l’éducation du nourrisson, de l’enfant, de l’adolescent à l’adulte, et proposent des fiches pratiques. Ils apportent de nombreux conseils, des clés à l’usage des parents à la recherche de repères ou de sérénité. Leur objectif étant de montrer que l’éducation n’est ni un examen de passage, ni une grille d’objectifs à cocher mais d’abord de l’humain, des mots, des peines et des joies.
L’éducation se transmet, s’anime et s’invente. Elle se raconte.