C'était pas mieux avant, ce sera mieux après

C'était pas mieux avant, ce sera mieux après

A l’heure où les populismes montent, où la planète se réchauffe, où les réseaux sociaux nous enferment dans des bulles, Aurélie Charon décide de faire tomber les cloisons et de miser sur le collectif plutôt que sur l’individualisme. Robin de Marseille, Gal à Tel-Aviv, Ines depuis Sarajevo…
Autour d’elle, ils sont des dizaines. Ils ne se satisfont pas du monde tel qu’il est. Alors ils se retrouvent, échangent, rêvent, malgré la géographie, leurs différences, leurs opinions. Ensemble, ils recomposent le puzzle du présent et inventent une autre histoire de l’avenir. Pour eux. Pour nous.