Forêts dans la tempête
et autres colères de la nature

Image de couverture (Forêts dans la tempête)

Mégafeux, tempêtes ultrapuissantes, orages et déluges, grandes avalanches ou tremblements de terre : la nature a ses colères et John Muir les a toujours goûtées, observées, presque recherchées. Grand marcheur et magnifique écrivain, ce pionnier de l’écologie fut, au tournant du XXe siècle, leur interprète le plus fin. Son empathie était totale : il était le feu, l’arbre, il était la bourrasque et la neige, il était l’éclair. Les récits et descriptions réunis dans ce livre, d’une sensualité surprenante et d’un savoir sans faille, témoignent tous de sa curiosité aventureuse et de son absolu amour de la nature. "Il est plus extraordinaire que Thoreau", disait de lui Ralph Waldo Emerson.