Conte cruel

Par 29 octobre 2019 à 17:49

« Tout ce temps passé à ne pas comprendre pourquoi on est au monde tous autant qu'on est, pourquoi on tient tant à la vie, à essayer de toujours repousser le grand mur de la mort, alors qu'il suffirait peut-être bien de l'escalader, ou de passer à travers pour plus se poser de questions. »

C’est l’histoire de Rose, celle qu’elle a écrite dans ses cahiers, découverts à sa mort par le père Gabriel. C’est une histoire racontée par Rose elle-même, par le père Gabriel mais aussi par Onésime, son père, et par plusieurs autres voix mêlées au destin tragique de Rose. Rose est née dans une famille pauvre, si pauvre que son père prend la terrible décision de la vendre au seigneur voisin pour quelques pièces. Et Rose vit alors dans la terreur, devient esclave et bientôt mère.

L’écriture, très travaillée et en même temps proche du langage parlé, est au service d’une histoire terriblement noire. Un roman polyphonique intemporel, presque un conte, un conte cruel. Franck Bouysse est l’auteur de plusieurs romans très remarqués dont « Plateau », « Glaise » et « Grossir le ciel ». « Né d’aucune femme » a obtenu le Grand Prix des lectrices de Elle 2019.