Traces d’instants sorties des glaces

Par 4 novembre 2019 à 12:02

« L’œil est une plaque photographique qui se développe dans la mémoire. D’autres images résident, quelque part, entre la lentille et la trace. »

La glace plonge, doucement, les corps dans l’inertie ; elle conserve. Le temps passe, la terre ne cesse sa rotation, gardant au Nord, en son pôle, les secrets de la disparition de trois explorateurs : Salomon August Andrée, Knut Frænkel et Nils Strindberg, disparus en 1897 après avoir pris leur envol à bord d’un ballon et déterminés à rejoindre le pôle Nord. Trente-trois ans plus tard, la fonte de la glace libère un journal de bord et quelques rouleaux de pellicules abimées. De la rencontre avec les mots et les images alors révélés, Hélène Gaudy, à travers son écriture, nous plonge dans l’aventure de ces trois hommes, leur errance sur ce territoire si convoité, emportés par leur curiosité et leur désir de conquête de nouveaux espaces.

Un texte à la fois poétique, imagé et très documenté qui nous entraine dans un voyage dans le temps au pays du Grand Nord. Un monde sans rivage est sélectionné pour le Prix Goncourt des lycéens 2019.