Ce titre a été retiré du catalogue

Dans le tourbillon de la vie

Par 27 avril 2020 à 10:49

"L’important, ce n’est pas de lutter contre le changement, c’est d’en être curieux, d’y être attentif, de dialoguer avec la réalité du changement, cette réalité qui ne cesse d’évoluer. Chanter à l’unisson avec elle. Aider à inventer de nouveaux couplets."

Clémentine, l’ainée de la fratrie Blumenthal va se marier avec Diggs. C’est dans 5 jours, il y a une tonne de trucs à faire et un secret à avouer !
Aux commandes, Bennie la mater familias, qui essaie de ne pas céder à la panique et Walter, son « Rempart » de mari, fabriquant des baguettes de pain à tour de bras, est en charge du gâteau de mariage. Une nuée d’enfants surexcités, une tribu d’artistes, des oncles, cousins, voisins, beaux-parents présents pour l’occasion, cohabitent dans la maison familiale qui accuse le poids des ans et des générations qui y ont habité jusqu’à aujourd’hui. Témoin immobile de cette effervescence, Tante Glad connaît bien l’histoire de ces murs, entremêlée à celle de sa propre vie résonnant encore du drame qui a marqué la petite ville de Rundle Junction. Mais Bennie et Walter ont pris une décision qui risque de changer l’ordre des choses d’autant que les habitant.e.s du village voient arriver avec inquiétude une communauté de haredim qui a choisi de s’installer à Rundle Junction. Une aubaine pour l’immobilier ?

Entre secrets, culpabilité, folie douce et pluie diluvienne, Leah Hager Cohen nous parle de tout ce qui constitue le limon fertile et mouvant de la famille. Et comme une entomologiste espiègle, elle observe avec bienveillance les interactions de tout ce petit monde vibrionnant.

Avec Des gens comme nous elle signe un roman sur la famille mais pas seulement. Elle nous raconte une histoire, celle du tourbillon de la vie.