Un récit intense et sublime

Par 27 avril 2020 à 15:04

"Ce jour-là, le 25 août 2015, l'événement n'est pas : un ours attaque une anthropologue française quelque part dans les montagnes du Kamtchatka. L'événement est : un ours et une femme se rencontrent et les frontières entre les mondes implosent."

Une histoire qui nous emmène en Sibérie, sur des terres lointaines et hostiles, où la nature, les animaux et les êtres humains vivent en conscience des uns et des autres ; communiquent au travers de rêves. Chacun son territoire mais, parfois la rencontre improbable est inévitable, pour Nastassja c’est le kairos.

Violente, sublime, intime, l’auteure nous raconte avec finesse et poésie, cette étreinte qui marque un être dans son entièreté. Il y aura un « avant » et un « après ».

« Arriver à survivre malgré ce qui a été perdu dans le corps de l’autre ; arriver à vivre avec ce qui y a été déposé. »