Le visage caché des mathématiques

Par 6 mai 2020 à 10:29

"Ni les données, ni les ordinateurs et encore moins les mathématiques ne sont appelés à disparaître. Les modèles prédictifs sont des outils auxquels nous aurons de plus en plus recours pour faire fonctionner nos institutions, déployer nos ressources et gérer nos vies."

Peut-on modéliser les comportements ? Qui décide des critères d'évaluation ? De leurs priorités ? Nos libertés individuelles sont-elles respectées ? Mathématicienne, informaticienne et activiste américaine l'auteure Cathy O'Neil parvient dans son ouvrage à nous rendre intelligible la face cachée des algorithmes prédictifs tout en nous en dévoilant les conséquences, souvent catastrophiques, sur la vie de ses concitoyens. L'auteur nous explique qu'en définitive un algorithme n'est en soi ni bon ni mauvais, juste mal utilisé, ne répondant qu'aux objectifs, intérêts et points de vues d'une course effrénée au profit. Ce qui se révèle effrayant est de découvrir la modélisation de la société, l'enfermement dans des schémas répétitifs reproduisant inexorablement les boucles de réussite ou d'échec qui figent les individus dans des classes d'où ils n'ont aucune chance d'en sortir.

Le livre publié en 2016 aux États Unis et ayant comme titre original "Weapons of Math Destruction: How Big Data Increases Inequality and Threatens Democracy" est un livre militant qui nous alerte sur un procédé destructif et hautement inégalitaire se jouant des libertés individuelles. De même que le livre d'Edward Snowden, "Mémoires vives", ce document est précieux. Un individu ne peut rien changer mais nous pouvons peut-être le faire tous ensemble de façon solidaire.

Un message d'espoir, une lecture instructive et nécessaire pour tout un chacun.