Un premier roman comme un cri de colère !

By June 19, 2020 14:23

"Ils nous appellent traîtres, infidèles, hérétiques parce qu’ils ne savent pas encore ce que signifie être libre."

Syrie, printemps 2011, la jeunesse revendique ses libertés. Liberté d'aimer où et qui ont veut, que l'on soit hétérosexuel ou homosexuel, liberté d'être laïque, liberté de ne pas croire en la politique ni en la religion. Mais de Homs à Damas, c'est au milieu des bombardements, des arrestations et des tortures inimaginables que cette jeunesse se bat pour sa liberté !

Un premier roman audacieux, un hommage à l'homosexualité présente en Orient depuis la nuit des temps. Un roman qui ose transgresser les tabous de son pays natal, dénoncer le régime de Bachar al-Assad et lutter contre les dictats d'un état islamique.

Un auteur à suivre, assurément.