Le monde de demain ?

Par 19 juin 2020 à 14:33

"Ce qu'elle voyait autour d'elle ressemblait à ce qui était, partout, dans toutes les villes-centres... Pelouses tondues et friches "naturelles" d'herbacées, semées puis laissées sauvages, comme apportées par le vent. Arbres élagués. Fontaines minérales. Tramways silencieux. Des hommes, des femmes en costumes ou tailleurs de fibres végétales, en souliers et escarpins de fibres synthétiques, armés et aimantés par des téléphones "intelligents" figurant parmi les industries les plus polluantes au monde, traversaient des esplanades, circulaient à pied ou dans des voitures "intelligentes" sans chauffeur ni impact sur l'effet de serre, mais pilotées par des ordinateurs dont les circuits reposaient sur des ressources - métaux, alliages - non renouvelables. Signaux contradictoires, mensonges..."

Difficile de poser le livre une fois commencé tant on est absorbé par cette histoire - la nôtre à venir ? Impossible de ne pas se poser des questions : est-ce que nous allons vers ce monde, ces révolutions ? La violence doit-elle toujours faire partie de l'histoire ? Est-ce que le rêve de changement est utopique ?

Vincent Villeminot raconte l'histoire de jeunes (en France et partout dans le monde) qui veulent vivre autrement, la création de groupes en marge de la société rigide, étouffante, qui ne demandent rien d'autre que de vivre comme ils l'entendent, loin des codes et cadres établis, loin des outils technologiques qui ont envahi le quotidien.

Le retour à la nature, à l'essentiel - si tant est qu'on puisse définir ce qu'est l'essentiel - se heurte au besoin de maîtriser la situation, à la peur que le changement provoque chez ceux qui n'y adhèrent pas, ne le comprennent pas. Et la violence n'est jamais loin...

Un roman qui ne laissera pas indifférent !